Mouilleron en Pareds, le village natal

Clemenceau et de Lattre sont tous deux nés à Mouilleron en Pareds.

C'est une étrange chose que deux hommes de cette sorte soient nés dans la même petite cité. Je proposerai une explication poétique car bien souvent la poésie et la réalité se confondent. Je la trouverai dans le nom même de ce lieu qui signifie "la fontaine qui coule au pied de la hauteur". Pareds vient du vieux mot qui a donné Alpes et de mouillères qui signifie source. Merveilleuse fontaine qui n'est pas seulement celle qui coule dans la prairie mais la fontaine spirituelle qui nourrit les hommes de ses eaux. Merveilleuse hauteur qui n'est pas seulement un mouvement de terrain, mais une élévation de l'esprit des hommes     

André Chamson, de l'Académie Française.
Deux fils de la Vendée : Georges Clemenceau et Jean de Lattre.
Discours de l'inauguration du musée des deux Victoires,
le 29 novembre 1959 à Mouilleron en Pareds

 

Mouilleron en Pareds est un village aux frontières de la plaine et de bocage.
Catholiques et Protestants, Vendée blanche royaliste et Vendée bleue républicaine ont vécu et combattu ici.
Georges Clemenceau né en 1841et Jean de Lattre né en 1889 sont les fils de ces deux traditions.
Ils sont entrés tous les deux dans l'histoire politique et militaire mouvementées du monde et de la France du XXe siècle.
Mouilleron en Pareds apparaît dans des documents datant du XIe siècle. Il semble cependant que d’après une très vieille carte du Bas-Poitou, antérieure à cette période, Mouilleron a également porté le nom de Ville Blanche.
L’étymologie du nom Mouilleron-en-Pareds vient vraisemblablement du latin mollaria, terrain humide, mouillère et alparedum, «petites Alpes»La commune est traversée par deux modestes cours d’eau le Bay, en son cœur, et le Loing.