La maison natale de Jean de Lattre

Au milieu du bourg, dans un jardin, la maison de la famille Hénault, famille maternelle du Maréchal de Lattre, constitue un bel exemple de maison de notable vendéen du XIXe. Elle fut reconstruite sur des plans de 1869.

" C'était une demeure bourgeoise, située de plain-pied sur la rue. Construite à l'époque de la Restauration, son plan était fort simple : un couloir central entre la porte de la rue et celle donnant en haut d'un double perron de quelques marches sur le jardin, avec deux pièces à droite, le grand et le petit salon, deux pièces à gauche, la salle à manger et la cuisine aux cuivres étincelants. On trouvait la même disposition au premier et au deuxième étage, desservis par un très modeste escalier en vis. "

Maréchale de Lattre de Tassigny, Jean de Lattre mon mari, Presse de la Cité, 1972.

" Jean de Lattre passera toute sa première enfance à Mouilleron dans sa maison natale, solide bâtisse carrée construite en matériaux du pays qui n'a pas dû beaucoup changer depuis 1889. Au rez-de-chaussée, la porte d'entrée s'ouvre sur un couloir carrelé donnant sur une salle à manger aux meubles bien cirés, un petit bureau et un salon dont on tient soigneusement les volets clos, une grande cuisine avec une batterie de casseroles en cuivre et jambons pendus entre des chapelets d'oignons. Au premier étage, trois ou quatre chambres avec des lits étroits dominés par un Christ. Sur les murs de chaque pièce, des portraits de famille, entourés d'un cadre noir, jaunissent lentement derrière leur vitre. Le velours des fauteuils est protégé par des broderies au crochet. Tout est bien frotté, baigne dans la pénombre et dans une odeur de campagne où l'encaustique le dispute au parfum des pommes qui mûrissent lentement pour l'hiver. C'est le type même de la maison de famille où tout est plein d'âmes, où l'on meurt souvent dans le lit qui vous vit naître, où l'on garde ses vieux papiers, son premier fusil, ses diplômes, ses prix à couverture rouge et or "

Bernard Simiot, de Lattre, Flammarion, 1994